Sourour Abouda, morte dans une cellule de la zone de police Bruxelles-capitale-Ixelles

Jeudi matin, Sourour Abouda, une Bruxelloise âgée d’une quarantaine d’années a été retrouvée morte dans une cellule de la zone de police Bruxelles-capitale-Ixelles. Selon le parquet de Bruxelles, il s’agirait d’un suicide.

Le mouvement Présence et Action Culturelles (PAC) pour lequel elle travaillait a organisé ce dimanche à 18h, un rassemblement en sa mémoire. Pour rappel, elle a été retrouvée sans vie dans la nuit de jeudi à vendredi dans les locaux de la police situés rue royale à Bruxelles.

Le rassemblement a eu lieu devant le commissariat qui est une division de la zone de police de Bruxelles-Capitale-Ixelles. C’est déjà la troisième mort suspecte dans ce commissariat après Ilyes Abbedou, âgé de 29 ans, et 2020 et Mohamed Amine Berkane,   24 ans en 2021.

Sourour Abouda travaillait pour cette structure éco-socialiste d’éducation permanente et était appréciée de ses collègues. Ceux-ci n’ont pas tardé à publier sur sa page FB un hommage poignant.

Quiconque ayant un jour croisé Sourour dans nos locaux ne pouvait être que touché par sa générosité, son sourire communicatif, son insatiable volonté de venir en aide aux autres. Elle avait toujours une attention pour chacun·e et était profondément attachée aux relations humaines positives, constructives et motivées par de meilleurs lendemains. Elle était par ailleurs très engagée politiquement et était militante au sein de différentes associations de défense des droits des femmes. Sa disparition laissera un grand vide au sein de notre mouvement, mais son humanité et son énergie resteront gravées parmi toutes les personnes qui ont pu faire sa connaissance.”

Présence et Action culturelle tient à témoigner nos pensées les plus fortes et les plus réconfortantes possibles à son fils, à sa famille, à son entourage et à toutes personnes qui lui étaient proches. Par ailleurs, nous sommes au plus près de ses proches dans la recherche nécessaire et légitime d’informations claires sur les circonstances de son décès. La lumière devra être faite sur les évènements qui ont précédé le drame et sur le degré de responsabilité des autorités de police.”

Une autopsie sera menée ce lundi.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
 
 

JE SUIS DÉJÀ ABONNÉ