Elisabeth II, disparue aujourd’hui, aura régné sur quinze États souverains

La reine d’Angleterre vient de nous quitter après 70 ans de règne.

S’il existe un pays au monde où la diversité est grande, intense, lumineuse, colorée, multiculturelle et multiconfessionnelle, c’est bien le Royaume-Uni. Nous connaissons tous l’épopée colonialiste des Anglais et la volonté des monarques de Grande-Bretagne de faire de leur pays le plus grand pays qui soit. Cette entreprise finira par aboutir au cours des siècles à la constitution de cet immense empire sur lequel le soleil, dit-on, ne se couche jamais. De la fin du XVI-ème siècle jusqu’à son apogée en 1922, l’Empire britannique représentera jusqu’à ¼ de la population mondiale, soit environ 400 millions d’habitants.

La reine et la diversité

En devenant reine en 1952, à la mort de son père George VI, Elisabeth II devient la souveraine des sept États indépendants du Commonwealth de l’époque: l’Afrique du Sud, l’Australie, le Canada, le Sri Lanka, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan et le Royaume-Uni. Depuis 1956 et jusqu’en 2021, certains pays ont choisi de devenir indépendants, mais elle était, jusqu’à sa mort ce 8 septembre, encore la reine d’Antigua-et-Barbuda, des Bahamas, du Belize, de la Grenade, de la Jamaïque, de Papouasie-Nouvelle-Guinée, de Saint-Christophe-et-Niévès, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, de Sainte-Lucie, des îles Salomon et de l’archipel polynésien de Tuvalu .

Ce multiculturalisme britannique brasse des cultures et des identités en miroir avec l’histoire de l’Empire. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si des millions de migrants par le monde rêvent de franchir un jour la Manche pour atteindre les rives anglaises, parfois au péril de leur vie.

Aujourd’hui, une grande dame de l’histoire nous a quitté. Celle qui aura traversé les grands évènements du XXe siècle a fermé les yeux sur notre monde.

La nouvelle première ministre Liz Truss dira d’elle dans un communiqué

« Le Royaume-Uni est le grand pays qu’il est aujourd’hui grâce à elle. Elle est montée sur le trône juste après la Seconde Guerre mondiale. Elle s’est faite la championne du développement du Commonwealth, devenu d’un petit groupe de sept pays une famille de 56 nations couvrant tous les continents du monde. Nous sommes aujourd’hui une nation moderne, prospère et dynamique. Contre vents et marées, la reine Elizabeth II nous a apporté la stabilité et la force dont nous avions besoin. Elle était l’esprit même du Royaume-Uni et cet esprit perdurera. Elle a été le monarque qui a régné le plus longtemps. C’est une réussite extraordinaire que d’avoir régné avec autant de dignité et de grâce pendant 70 ans. »

Aujourd’hui, son fils Charles devient Charles III et lui succède, à 73 ans, sur le trône du Royaume Uni de Grande Bretagne, d’Irlande du Nord et de ses territoires d’Outre-Mer.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.