Euro 2021 : Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka, victimes d’injures racistes après la victoire de l’Italie

Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka, les trois joueurs anglais qui ont échoué lors de la séance des tirs au but pendant le match de la finale de l’Euro, face à l’Italie, ce dimanche, sont depuis victimes d’injures à caractère raciste.

C’est sur les réseaux sociaux que des supporters anglais, frustrés de la défaite anglaise face à l’Italie, se sont livrés hier soir à des insultes racistes, violentes et obscènes. Si le phénomène de racisme, parmi les supporters anglais, dure depuis plusieurs mois déjà, la Fédération anglaise reconnait la récurrence de ces propos haineux via le net. L’échec lors de cette finale de la coupe d’Europe n’a fait qu’amplifier et visibiliser plus encore le racisme en ligne. Les autorités anglaises, par le biais des services de police, ont ouvert une enquête très rapidement à l’issue du match ce 11 juillet.

La lâcheté derrière le clavier

C’est sur les comptes Twitter et Instagram des trois joueurs ; Rashford, Sancho et Saka, que les insultes sont apparues. Menaces et émojis de singes, notamment, y ont été postés. Les aléas d’un match font des joueurs tantôt des héros, tantôt des cibles aux critiques et insultes ignobles. Les trois joueurs ne sont entrés sur le terrain qu’en cours de rencontre et ont raté leurs tirs au but. Mais outre la frustration d’une défaite en finale, c’est également le fait de l’avoir perdu sur leurs terres, à Wembley, qui double la déception des supporters anglais.

Boris Johnson, choqué par les propos en ligne envers les trois joueurs a réagi rapidement sur son compte twitter: «Cette équipe d’Angleterre mérite d’être traitée en héros, et non (en victime) d’insultes racistes sur les réseaux sociaux. Les responsables de ces abus effroyables devraient avoir honte d’eux-mêmes».

La Fédération anglaise de football a elle aussi réagi dans la soirée via twitter : « «Nous soutenons nos joueurs. Nous sommes dégoûtés de voir que des membres de notre équipe, qui ont tout donné cet été, ont été soumis à des agressions discriminatoires en ligne après le match de ce soir. Nous disons de la façon la plus claire qui soit que quiconque est derrière des comportements aussi répugnants n’est pas bienvenu parmi les supporters de cette équipe»

Anglais et  Italiens  avaient placé un genou à terre 

Pourtant, dimanche soir, juste avant le coup de sifflet d’ouverture du match, Anglais et Italiens  avaient placé un genou à terre pour dénoncer le racisme dans le football mais ces comportements, en Angleterre, ne sont pas nouveaux. A chaque défaite d’un club dans le championnat national ou lors de matchs de League, des propos racistes sont exprimés envers les joueurs de couleur. D’ailleurs, en mai dernier, la Fédération anglaise avait sollicité, auprès du gouvernement de Boris Johnson, de  prendre des mesures en urgence pour forcer les réseaux sociaux à prendre leurs responsabilités quant à la propagation des insultes en ligne.

Marcus Rashford, qui évolue au poste d’attaquant à Manchester United, est pour sa part souvent la cible des propos racistes. Hier soir, son échec face au gardien de but italien, Gianluigi Donnarumma, n’a fait que donner du grain à moudre aux racistes les plus virulents parmi les supportes anglais.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
 
 

JE SUIS DÉJÀ ABONNÉ