Lee Sun-kyun, l’acteur du film oscarisé « Parasite » est mort à Séoul à l’âge de 48 ans

C’est un grand acteur coréen qui vient de nous quitter : Lee Sun-kyun, connu à travers le monde et qui nous a séduit de manière durable dans le film «Parasite», du réalisateur Bong Joon-ho. Un rôle époustouflant où il incarnait un personnage riche, mesquin et superficiel. Le film avait remporté la Palme d’Or à Cannes en 2019 et de multiple Oscars en 2020.

Lee Sun-kyun est décédé ce 26 décembre à l’âge de 48 ans. La police coréenne l’a retrouvé à l’intérieur d’une voiture garée dans un quartier de Séoul. Une agence de presse sud-coréenne rapporte que la police aurait trouvé une lettre « qui se lit comme un testament » il se pourrait donc qu’il s’agisse d’un suicide. L’acteur, né en 1975, était déjà dans le collimateur de la police pour sa consommation présumée de marijuana et d’autres drogues. La dernière image de lui remonte au 23 décembre alors qu’il se rendait au poste de police où il était convoqué pour un interrogatoire.

Ces dernières années, il avait été exclu de plusieurs projets au cinéma et à la télévision suite à des scandales liés à ses excès. Avant de commencer sa carrière d’acteur, il avait fréquenté  la prestigieuse Université nationale des arts de Corée du Sud. En 2001 on peut le voir pour la première fois à l’écran dans une série coréenne à succès « Lovers ».

Lee Sun-kyun est considéré comme l’un des plus grands acteurs de sa génération dans son pays, capable de jouer une palette d’émotions très large. Son dernier film,  « Sleep » avait été accueilli et présenté à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes 2023. L’acteur était marié à l’actrice Jeon Hye-jin et il était père de deux garçons.

 

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
 
 

JE SUIS DÉJÀ ABONNÉ