Oliver Dubois, journaliste français enlevé au Mali par un groupe terroriste affilié à al-Qaida au Maghreb islamique

Oliver Dubois, journaliste français enlevé au Mali par un groupe terroriste affilié à al-Qaida au Maghreb islamique appelle, dans une courte vidéo, les autorités françaises à tout mettre en œuvre pour le libérer.

La vidéo dure 21 secondes.  Le journaliste y  déclare avoir été enlevé à Gao, au Mali, le 8 avril dernier par  Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, le GSIM, partisan d’al-Qaida au Maghreb islamique : AQMI. C’est l’Agence française de presse  qui confirme l’information donné par un responsable du ministère des Affaires étrangères françaises : : « Nous sommes en contact avec sa famille ainsi qu’avec les autorités maliennes. Nous procédons aux vérifications techniques d’usage»  affirme-t-il

«Je m’adresse à ma famille, à mes amis, et aux autorités françaises pour qu’ils fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour me libérer».

C’est le message d’Oliver Dubois, assis à même le sol, sous une tente,  dans une tenue traditionnelle, s’ adressant  à ses proches et aux responsables politiques français

Reporters sans Frontière (RSF) déclare avoir été mis au courant de l’enlèvement dès le 10 avril  et en avoir dès lors informé les  rédactions qui l’emploient mais n’avoir rien révélé au public pour ne pas le mettre en danger.

Le journaliste est spécialiste des mouvements djihadistes. On lui aurait promis l’interview d’un commandant djihadiste local à Gao. Reports sans frontières ajoute  : «On ne savait pas s’il était enlevé ou simplement  »invité » pour faire une interview avec un commandant plus important».

Oliver Dubois, connait très bien le mali. Il y travaille depuis 2015, correspondant pour « Le Point » et  « Libération » deux médias français. Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, qui revendique l’enlèvement, est l’un des principaux groupes djihadistes au Mali, affilié à al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), actif surtout dans le nord du pays.

D’autres étrangers sont détenus pars des groupes djihadistes au Sahel, comme le Roumain Iulian Gherghut, l’Allemand Jorg Lange, l’Australien Arthur Kennet Elliot, l’Américain Jeffery Woodke , la Colombienne Gloria Cécilia Argoti, mais aussi  des Maliens, des Tchadiens, des Nigériens,  des Burkinabés. Olivier Dubois est à ce jour le seul otage français retenu au Mali.

 

 

N'hésitez pas à partager !

One thought on “Oliver Dubois, journaliste français enlevé au Mali par un groupe terroriste affilié à al-Qaida au Maghreb islamique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *