Pourquoi Poutine pourrait cibler Bruxelles après l’Ukraine ?

Selon certains experts, Poutine pourrait cibler Bruxelles après l’Ukraine. C’est notamment l’analyse du journal luxembourgeois Luxemburger Wort. La ville qui accueille le siège de l’OTAN est dans le viseur des Russes. Alors bien entendu, personne n’imagine une attaque de nature militaire. Ce qu’il faut craindre en priorité, selon les experts, ce sont plutôt des cyberattaques visant à désorganiser les soutiens de l’Ukraine, au premier rang desquels l’Alliance atlantique. Le journal luxembourgeois rappelle que la Belgique est souvent décrite comme étant à la traîne en matière de cybersécurité: « Il existe bien le Centre pour la Cybersécurité Belgique, mais il est limité dans son action. En Wallonie, un «cyberwall» doit aider les industriels à se protéger. Dans le domaine militaire, le Service général du renseignement et de sécurité (SGRS) demande une extrême vigilance aux collaborateurs de la Défense et à leur famille : « Il est possible que des événements pouvant être liés à la situation en Ukraine surviennent également sur le territoire belge. Nous devons tous prêter une attention particulière aux signaux qui pourraient indiquer une cyberattaque » ».

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.