Procès des attentats de Paris : Salah Abdeslam condamné à la perpétuité incompressible

Clap de fin dans le cadre du procès des attentats de Paris. Le principal accusé du procès, Salah Abdeslam, complice des attentats du 13 novembre 2015 à Paris a été condamné à la plus lourde peine du droit français à savoir  la perpétuité réelle.

La cour d’assises spéciale de Paris a révélé le verdict mercredi soir. Vingt accusés étaient jugés pour les attentats du Bataclan, du Stade de France et de plusieurs rues dans le 11 et le 12 arrondissement de la capitale française.

Les peines, selon la gravité des faits, sont allées de deux ans d’emprisonnement à la perpétuité incompressible qui reste une sentence très rare en France. Théoriquement c’est la prison à vie, sans espoir d’en sortir. Abdeslam ne pourra jamais sortir de prison, mais en France, le principe c’est que n’importe quel détenu doit conserver un espoir de sortir un jour, même s’il est ténu. C’est aussi une prérogative de  la Convention européenne des Droits de l’Homme.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.