Ukraine : Un café Tintin vient d’être inauguré dans le cœur historique de Kiev

 

 Ivan Riabchyi
Ivan Riabchyi

Ivan Riabchyi, que nous avions rencontré cet été (lire l’entretien complet) est éditeur et traducteur ukrainien qui a à son actif des traductions de romans de grandes pointures françaises comme Michel Houellebecq, Éric Emmanuel Schmidt ou encore Patrick Modiano.

Il y a quelques mois, il traduisait en ukrainien Tintin au pays des Soviets. Pour l’amour de la Belgique et de la littérature belge ( il est aussi le traducteur de Nicoles Verschoore et de Jean Jauniaux) il a décidé d’offrir aux Ukrainiens la possibilité de découvrir Hergé et son héros à la houppette.

« Nous avons mené des négociations avec les Éditions Casterman afin d’obtenir les droits pour l’édition de Tintin en ukrainien pendant plus de deux ans entre 2016-2018». Les Éditions Pinzel, dont il est l’un des fondateurs et directeurs, ont pu enfin publié, en 2019, le premier album de Tintin : « Tintin au pays des Soviets ». Cette œuvre historique est très importante pour l’Ukraine, « car dans cet album daté de 1929, Hergé raconte la famine en Ukraine, organisé par les communistes, et critique avec beaucoup de justesse le régime bolchevique». Cet album est aussi le premier de la série créée par Hergé.

Depuis 2019, Ivan Riabchyi mène des négociations avec Moulinsart (qui possède les droits pour l’œuvre d’Hergé) afin d’ouvrir une boutique Tintin à Kyiv : «Nous sommes arrivés à un accord en été 2022 »

Le Café Tintin qui vient d’être inauguré est situé au cœur historique de Kyiv, près de la cathédrale Sainte-Sophie, dans le square des Intellectuels. « Ici nous travaillons pour créer une carte de café spéciale avec notre partenaire belge “Rombouts”.

Malgré la guerre qui continue de faire rage, les visiteurs peuvent, pour un moment de détente, acheter les albums de Tintin. Ivan prépare la sortie de deux autres albums, “L’Ile Noire” et “Tintin en Amérique”. Une exposition des couvertures des albums est prévue et sera directement acheminée depuis Bruxelles. Yvan Riabchyi précise que le café est “dog friendly”«nous avons un coin spécial pour les chiens”.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
 
 

JE SUIS DÉJÀ ABONNÉ