Maroc : la corruption « menace la stabilité » du pays selon une ONG

L’antenne marocaine de Transparency internationale estime que la corruption « menace la stabilité » du pays, qui a enregistré un nouveau recul dans son classement annuel mondial recensant ce fléau. Le royaume figure en 97e position dans le classement de 2023 publié par l’ONG qui mesure la perception de la corruption au sein du secteur public dans 180 pays, perdant trois places par rapport à l’année précédente et 24 en cinq ans.

La corruption « systémique et endémique menace la stabilité sociale, économique et politique de notre pays et encourage l’économie de rente et la protection des activités illicites« , a alerté Transparency dans un communiqué. La publication de ce classement intervient dans un contexte de plusieurs scandales de corruption qui secouent le monde politique marocain.

L’affaire la plus notable est celle de Saïd Naciri, président du Conseil préfectoral de Casablanca (ouest) et patron du club de foot Wydad Casablanca, et d’Abdennabi Biioui, président du Conseil régional de l’Oriental (est).

Les deux élus, en détention depuis le 22 décembre, sont soupçonnés d’avoir joué un rôle clé dans le vaste réseau d’un baron de la drogue malien, Ahmed Ben Brahim, surnommé le « Pablo Escobar du Sahara ».

Par ailleurs, Transparency Maroc note dans son communiqué que 29 parlementaires ont été impliqués dans des affaires de corruption présentées ces dernières années devant la justice.

L’ONG appelle l’exécutif à adopter « le corpus juridique anticorruption », en particulier les lois contre le conflit d’intérêts et l’enrichissement illicite.

AFP

 

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
 
 

JE SUIS DÉJÀ ABONNÉ