Qui est la belge Sarah Chaari, la championne du monde de taekwondo?

C’est l’histoire d’une jeune fille de 17 ans qui s’appelle Sarah Chaari. Elle ne vient pas de Bruxelles, de Liège ou de Tournai, mais de Charleroi, ville si péjorativement dépeinte depuis son effondrement industriel.

Sarah est championne du Monde de taekwondo depuis ce mardi 15 novembre. Elle remporte ce titre à l’issue d’une finale menée au Mexique, à Guadalajara, dans la catégorie des moins des 62 kilos.

Mais qui est cette championne qui fit retentir la Brabançonne sous le soleil du Mexique ?

Une jeune fille grande, même très grande…  1,89 m ! Pourtant, il se dit que pour cet art martial d’origine sud-coréenne, c’est une taille qui dessert plutôt qui ne sert. Notre Carolo a tenté plusieurs sports lorsqu’elle était petite, mais c’est en s’inscrivant au club Tollyo Academy de Montignies-sur-Sambre qu’elle décide de se consacrer à cette passion naissante.

Ses frères sont aussi des adeptes de ce sport et c’est donc une activité familiale que le papa de la tribu encourage dès son plus jeune âge.

Particulièrement douée, Sarah est très vite repéré par Christian Aubert, un ancien taekwondoïste belge. Sur les ondes de Télésambre, la chaine locale de Charleroi, il est dithyrambique sur la petite Sarah : « Dès son arrivée, nous avons détecté chez elle d’évidentes qualités, physiques et mentales. Sarah était là pour s’entraîner, progresser, pas pour se distraire en bavardages. »

En 2022, elle rejoint un club bruxellois

C’est dans la capitale belge que notre championne choisit de s’entraîner pour développer ses capacités et trouver un encadrement digne de ses talents et de son ambition. Son objectif : Guadalajara ! Depuis la pandémie du Covid, ce sera le premier Championnat du monde de taekwondo après la Coupe du monde de Manchester qui s’était déroulée en 2019. À Bruxelles, elle croise de grandes pointures comme Jaouad Achab, qui fut un temps numéro 1 en remportant des titres importants tels que la Coupe du monde ou encore le Championnat d’Europe dans la catégorie des moins de 63 kg.

Sarah reste avec la tête bien posée sur les épaules. Cette année, elle a commencé des études de médecine à l’Université Libre de Bruxelles. Et comme elle ne peut totalement s’y consacrer comme une autre étudiante, son statut de sportive de haut niveau belge lui permet d’étaler les examens.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
 
 

JE SUIS DÉJÀ ABONNÉ