Six mois de prison fermes requis pour le harcèlement raciste à l’encontre de Cécile Djunga

Devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, le parquet a requis six mois de prison fermes et une amende de 250 euros à l’encontre de la personne qui a harcelé la présentatrice météo de la RTBF, Cécile Djunga. On se souviendra des larmes et du coup de gueule qu’avait poussé la victime en septembre 2018 lorsqu’elle avait révélé qu’elle recevait quotidiennement des tonnes de courriers et de réactions racistes.

Ces agressions insupportables sont longtemps restées impunies et on ne remerciera jamais assez Cécile Djunga d’avoir mis sa notoriété au service de la bonne cause. Au vu de la lourdeur des réquisitions du parquet, on peut espérer qu’un tournant est en train d’être amorcé par la magistrature belge sur ces questions.

Verdict de ce procès le 13 avril prochain !

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.