Algérie, Kabylie, Pris pour un pyromane, Djamail Bensmail a été lynché par une foule en délire

©Photo: Facebook

Mercredi 11 août, dans la ville de Larbaa Nath Irathen, à quelques kilomètres de Tizi-Ouzou, un homme de 35 ans, Djamel Bensmail, a été assassiné par une foule en délire.

Djamel Bensmail symbolisera la folie algérienne. Le drame que vit la Kabylie est à la genèse de la schizophrénie qui s’est emparée de certains algériens dans une Algérie meurtrie. Complotisme, main étrangère, faits de l’état lui-même pour détourner l’attention sur les manquements de la Covid 19… Le peuple recherche des boucs émissaires.

Et ce sera donc Djamel Bensmail, 35 ans, né à Miliana, dans l’est de l’Algérie, qui l’incarnera. Cet artiste, épris de musique andalouse, aime rendre service, être là où il faut quand on a besoin de lui. Il avait l’habitude de participer bénévolement à des opérations de solidarité. Mais la population Kabylie, terriblement traumatisée par les incendies qui ravagent la région ces derniers jours, a perdu le sens de la justice et de la réalité.

Ainsi, dans une folie meurtrière, elle a pris à parti le jeune Djamel Bensmail, venu aider les populations sinistrées depuis Miliana, sa ville d’origine. Au micro de la chaîne Aures TV, début de la semaine, on le voit indiquer qu’il était arrivé durant la nuit. Il dira que les habitants n’ont plus accès à l’eau potable, au gaz et à l’électricité. Quelques temps plus tard, il est arrêté par des citoyens, récupéré par la police avant que des hommes ne l’extirpent de force du fourgon policier. C’est à ce moment-là que la foule commence son lynchage. Djamel sera ensuite brûlé et exposé au Centre-ville de Larbaa Nath Irathen.

https://youtu.be/-IC_OAbUXug

La Kabylie souffre de terribles incendies et beaucoup de familles ont perdu leurs maisons et leurs biens.

Cette situation fomente un sentiment de désespoir et d’impuissance. Djamel Bensmaïl était venu offrir son temps et son aide à ses concitoyens. Des malentendus et des rumeurs sur fond de sentiment d’insécurité ont fait le reste. Dans la haine et la rage collective, devant le commissariat, les habitants ont demandé à la police de leur livrer deux autres pyromanes présumés, pour l’instant interrogés par les services de police. Les agents ont évidemment refusé ce qui a encore plus excité les habitants.

Les proches de Djamel Bensmaïl demandent une enquête et que des responsables soient arrêtés.

Des  habitants de Miliana, ville natale de Djamel, se sont manifestés sur les réseaux sociaux. Un internaute qui connaissait la victime relate la dernière journée de Djamel Bensmail. Le malheureux s’est réveillé tôt le matin et a organisé un appel aux dons. Il comptait les remettre en personne aux gens victimes des incendies. Un autre internaute de sa ville natale témoigné également que Djamel était toujours prêt à aider. Les proches du défunt espère pouvoir récupérer le corps rapidement pour qu’ils puissent l’enterrer dans la dignité. Ils espèrent aussi que le Président de la république demande une enquête pour dévoiler les circonstances de cette mort.

 

 

N'hésitez pas à partager !

One thought on “Algérie, Kabylie, Pris pour un pyromane, Djamail Bensmail a été lynché par une foule en délire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
 
 

JE SUIS DÉJÀ ABONNÉ