Nyamko Sabuni, leader du parti libéral suédois, demande la fermeté face à la Hongrie

Nyamko Sabuni, la cheffe de file du parti suédois Les Libéraux dans l’opposition, irrite les pays du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République Tchèque et Slovaquie). Dans une sortie récente, l’ex Ministre suédoise de l’intégration et de l’égalité des genres s’en prend à la Hongrie et à sa législation sur la diffusion d’informations concernant l’homosexualité et le changement de sexe. Pour Sabuni, l’Union européenne doit adopter une ligne dure par rapport à la Hongrie et envisager le « gel des paiements jusqu’à ce que Victor Orbán retire toutes les lois qui vont à l’encontre des valeurs démocratiques« .

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.