La fondatrice de Speak Up Channel, Nadiya Lazzouni, menacée de mort par courrier postal

©Photo: Speak-up channel

Nadiya Lazzouni produit et anime l’émission « The Nadiya Lazzouni Show », relayée sur le site internet de son média Speak Up Channel. L’Oprah Winfrey française y reçoit des célébrités d’hier et d’aujourd’hui  pour évoquer leur carrière ou leur actualité.

Mais Nadiya Lazzouni n’est pas seulement animatrice puisque régulièrement elle est invitée sur les plateaux de télévision pour débattre des questions de société telles que la laïcité, les libertés publiques et droits fondamentaux ou encore le port du voile dans l’espace public.

« Une balle dans la nuque » 

Le 6 avril dernier, c’est par la poste que la journaliste reçoit une lettre d’une violence sans nom. Ecrite en lettres majuscules et signée d’un trait horizontal, les insultes et les menaces semblent, à l’image des phrases « proprement écrites », pensées, réfléchies et amplement assumées. « Garde ton chiffon, nous te viserons mieux(…) » ou encore, « aucune illusion race de merde, la France sera vierge de tout musulman et islamiste ». La journaliste se dit terrorisée et craint légitimement pour sa vie. 

Sur son compte Facebook, elle affirme que ces derniers jours ont été physiquement et émotionnellement intenses. Elle avoue également avoir quitté Paris pour trouver quiétude et sérénité ailleurs. Une enquête est menée par le ministère de l’intérieur français pour retrouver le ou les auteur(s) de la missive. 

Nadiya Lazzouni soutient que cette recrudescence de la haine et de l’islamophobie en France est le fruit de ces débats politico-médiatiques qui, depuis des mois, diabolisent l’islam et les musulman.e.s. 

Aujourd’hui, la journaliste est soutenue par des milliers d’internautes et par le Committee to Protect Journalists et la Fédération internationale des Journalistes.

 

 

 

 

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.