Mondial: Benzema « n’occupe pas l’esprit » de Deschamps

La situation de Karim Benzema, forfait pour le Mondial et arrivé mardi sur l’île de La Réunion, ne fait pas partie « des choses qui occupent mon esprit », a balayé le sélectionneur Didier Deschamps, préférant « s’occuper des 24 joueurs qui sont là » avec l’équipe de France.

La présence du joueur à la Réunion affaiblit l’hypothèse d’un retour à l’entraînement du Real Madrid dès jeudi, avancé lundi par quelques médias espagnols, qui spéculaient sur un retour possible de Benzema en équipe de France pendant le Mondial.

Forfait pour la Coupe du monde après une blessure au Qatar contractée à la veille du match d’ouverture, Benzema est arrivé mardi matin vers 09h20 (06h20 à Paris) à La Réunion, selon un correspondant de l’AFP.

Le Ballon d’Or 2022, en visite privée, doit séjourner une semaine dans l’océan Indien, a-t-on appris auprès d’un proche du joueur. Il est arrivé à l’aéroport international Roland-Garros à Sainte-Marie sans faire de déclaration. En tenue décontractée et casquette rouge, il s’est directement engouffré dans un SUV.

Interrogé sur le cas du Madrilène, toujours présent administrativement dans la liste officielle des Bleus à la Coupe du monde, Didier Deschamps a évacué la question. « Vous cherchez des trucs là… », a-t-il répondu en conférence de presse avant Tunisie-France, mercredi en clôture du premier tour. « Ce ne sont pas des choses qui occupent mon esprit, je ne sais pas qui dit quoi, où, comment ».

« J’ai échangé avec Karim après son départ, vous savez sa situation et le délai pour qu’il se rétablisse. Je m’occupe des 24 joueurs qui sont là. Je vous laisse ça si vous voulez en parler, débattre, imaginer. Je ne vais pas commenter des trucs qui ne concernent pas notre quotidien », a-t-il ajouté.

Benzema a déclaré forfait le 19 novembre, après avoir été victime d’une blessure à une cuisse à l’entraînement. Son délai de convalescence avait été évalué à trois semaines par la Fédération française.

Non remplacé par Deschamps, le Madrilène figure encore dans la liste officielle des Bleus au Mondial. Lors des deux premiers matches, son nom était bien présent sur la feuille de match, avec la mention « absent ».

Sollicitée par l’AFP, la FIFA a précisé qu’en cas de sacre, elle décernerait une médaille à chaque joueur et que Benzema « aurait droit » à l’une d’elles, mais que la décision de le considérer comme champion du monde revenait en dernier ressort à la sélection française.

ama-jta-mah-ng/gk/fal

© Agence France-Presse

 

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
Qu’elle s’affirme fièrement, qu’elle choque, crispe ou divise, la diversité est une réalité incontournable de nos sociétés. Elle trame nos régions, villes et quartiers et donne à voir un monde où les mobilités humaines se sont intensifiées. Divercite.be est un média belge francophone qui est né pour répondre au besoin de décrypter et d’analyser ces nouvelles réalités. Sa ligne éditoriale est entièrement et exclusivement consacrée à la diversité culturelle, ethnique, cultuelle ou de genre. Nouveau dans le paysage médiatique numérique, nous avons besoin de vous pour aller plus loin dans le travail que nous menons.
Soutenez-nous en vous abonnant ! S’abonner, c’est permettre à un nouveau journalisme d’enrichir le débat public par une vision aussi objective et sans concession, qu’humaine et proche de chacun. Divercite.be ne court pas après le buzz mais relaye l’actualité telle qu’elle est, sans parti pris.
Abonnez-vous à partir de 5 euros par mois ou 59 euros par an. Vous avez aussi la possibilité de découvrir uniquement les articles qui vous intéressent pour 1 euro.
 
 

JE SUIS DÉJÀ ABONNÉ