Zemmour et l’élection présidentielle de 2022

C’est une petite musique qu’on entend de plus en plus distinctement dans les milieux de l’extrême-droite française: le polémiste Zemmour pourrait être candidat à la Présidentielle d’avril/mai 2022. Certains voudraient même l’y encourager. C’est le sens d’un site Internet créé par des militants qui ne croient plus dans les chances de succès de Marine Le Pen. Ces partisans de l’alternative Zemmour veulent démontrer que cette candidature « bénéficie d’un solide appui populaire ».

L’intéressé lui-même entretient le mystère sur ses intentions. En fin connaisseur des médias, il sait qu’il a tout intérêt à ne pas s’afficher trop tôt mais à entretenir et amplifier cette petite musique qui lui est favorable. Les instituts de sondage n’ont pas attendu de confirmation pour tester l’hypothèse d’un Zemmour dans la course à la présidentielle. L’Ifop crédite Zemmour de 13% d’intention de voix. Mais l’institut met tout de suite en garde: c’est parfaitement identique au potentiel d’un Jean-Marie Bigard…

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.