Incidents graves impliquant des transmigrants dans le quartier Nord à Bruxelles

Ce mardi 7 septembre, des incidents graves et violents sont survenus dans le quartier de la gare du Nord à Bruxelles faisant deux blessés. Ces heurts ont opposé migrants, riverains et commerçants. Les bourgmestres de Schaerbeek, Cécile Jodoigne (FF) et de Saint Josse, Emir Kir, se sont fendus hier d’un communiqué commun s’inquiétant de la situation alarmante de « transmigrants à la recherche de quelques moyens de subsistance avec des comportements inciviques, harcelants, voire délictueux, vendeurs de drogues, SDF, personnes imbibées d’alcool….« . Le communiqué interpelle également le manque d’initiative du fédéral. Les deux mandataires regrettent que leur intervention répétée auprès des ministres fédéraux de l’intérieur, de la justice et de la migration et de l’asile, n’aient pas conduit à des réactions appropriées: « Nous n’avons eu jusqu’à présent que peu d’écoute pour les renforts de la police fédérale au niveau de la gare du nord et pas plus pour enfin trouver une solution pérenne à la question de la prise en charge des transmigrants ». En attendant, les deux communes envisagent d’adopter, lors de prochains conseils communaux, des règlements de police pour interdire la consommation d’alcool dans l’espace public du quartier.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *