Le Gruppe S, un groupe d’extrême-droite allemand, prévoyait des attaques contre des migrants, des musulmans et des politiciens. Son procès s’ouvre aujourd’hui à Stuttgart

Ce sont onze hommes, âgés de 32 à 61 ans, tous membres du Gruppe S, qui comparaissent aujourd’hui devant le Tribunal correctionnel de Stuttgart. Leur arrestation remonte au mois de février 2020. Selon les autorités allemandes, la bande prévoyait d’assassiner des migrants, des musulmans et des politiciens avec l’objectif de déclencher une guerre civile. Le groupe a reçu le soutien logistique d’un douzième homme, membre des forces de police, pour constituer un impressionnant arsenal d’armes à feu. Tous membres de l’organisation ‘Fraternité Allemande’ (Bruderschaft Deutschland), les prévenus ont pu être interceptés avant de commettre leurs méfaits grâce à un informateur qui vit aujourd’hui sous protection policière.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.