Il y a deux ans, le haut fonctionnaire allemand Walter Lübcke, mourait assassiné par deux individus d’extrême-droite

Walter Lübcke était un fonctionnaire allemand, préfet du district de Cassel dans le centre du pays (Land de Hesse). Le 2 juin 2019, il fut assassiné à son domicile par un militant néo-nazi. Il s’était attiré les foudres de l’extrême-droite suite à l’afflux de réfugiés syriens en 2015 parce qu’il s’était mobilisé pour leur venir en aide. Son assassinat avait provoqué une vague d’indignation en Allemagne et reste dans toutes les mémoires. Depuis 2019, les attaques et les crimes attribués à l’extrême-droite ont fortement progressé. L’année 2020 enregistre des records dans le nombre de crimes imputables à cette mouvance. Ce qui amènera le Ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, a déclarer qu’elle représente « la plus grave menace sur la sécurité du pays« .

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.