Pour accroître la diversité parmi ses membres, l’English Touring Opera se sépare de 14 musiciens « blancs »

C’est le syndicat des musiciens au Royaume-Uni qui l’annonce par un communiqué : L’English Touring Opera, une compagnie nomade qui organise une centaine d’évènements musicaux par an afin de sensibiliser le public à l’Opera, va licencier des musiciens « blancs » qui ne seront donc pas engagés pour la tournée de 2022.

Le directeur de l’English Touring Opera, James Conway, qui dirige l’institution depuis 17 ans, défend sa décision en affirmant la nécessité « d’un accroissement de la diversité dans l’orchestre, toutes les formes de diversité. »

L’affaire a évidemment profondément heurté l’opinion publique anglaise. Certains journaux ont même publié la lettre du directeur dans leurs colonnes : « Il semble probable que l’English Touring Opera ne soit pas en mesure de vous offrir une place de travailleur indépendant pour la saison du printemps 2022. L’English Touring Opera s’est engagé à accroître toutes les formes de diversité dans son équipe, et bien que des avancées constantes et appréciables aient eu lieu sur scène dans ce domaine, nous priorisons un accroissement de la diversité dans l’orchestre. »

James Conway révèle que l’initiative incombe à l’organisme « public Arts Council ». Cette structure étant essentiellement rattachée au ministère de la Culture, principal soutien financier de la compagnie.

Certains des musiciens ayant été informés qu’ils ne seront pas de retour pour la saison du printemps 2022, travaillaient avec l’English Touring Opera depuis vingt ans ou plus.

La compagnie affirme que les contrats qu’elle propose à ses musiciens sont des contrats saisonniers ce qui, par conséquent, ne l’oblige en rien à les renouveler d’une saison à l’autre.

S’agissant des remplaçants engagés, l’ETO explique que le nouveau directeur musical de la compagnie, Gerry Cornelius, avait pour principale mission de «façonner un orchestre moderne ». Le talent musical des nouvelles recrues fait donc parti des conditions d’engagements.

L’auteur britannique Bendan O’Neill, connu en Angleterre pour ses positions tranchées sur des sujets d’actualité, s’est prononcé sur la chaine GB News en affirmant : « Je ne crois pas que des gens devraient être embauchés ou licenciés sur la base de leur race. Je m’inquiète que l’industrie de la diversité, censée être l’incarnation de l’antiracisme au XXIe siècle, ressemble de plus en plus à une nouvelle forme de racisme».

L’English Touring Opera existe depuis 1979. Son nom était alors Opera 80 avant d’adopter, en 1992, son nom actuel. Depuis ses débuts, la compagnie a pour but de favoriser une meilleure compréhension de l’opéra en effectuant deux tournées par an à travers tout le Royaume-Uni.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *