Vers un renouveau de l’anti-racisme ?

Le 21 mars est maintenant entré dans nos habitudes comme journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale. Pour rappel, c’est en 1966 que l’ONU a érigé cette date en journée internationale. Pour rappel, il s’agit de commémorer le massacre survenu à Sharpeville en Afrique du Sud le 21 mars 1960. Il s’agissait d’une série de manifestations menées par la population des townships pour protester contre les passeports intérieurs imposés par le gouvernement d’Apartheid. Ces mobilisations seront à l’origine d’une répression policière qui fera 69 victimes mortelles parmi les manifestants.

Alors que l’anti-racisme a connu des longues années de crise et d’hésitation notamment en raison de la fragmentation des revendications, il semble aujourd’hui à nouveau en pleine effervescence. Pris dans des réalités contradictoires, faire converger les luttes et simultanément faire face à la concurrence des victimes, l’anti-racisme s’était en quelque sorte émoussé au cours des dernières années alors qu’il avait été flamboyant à partir de la fin des années 1980 avec des organisations comme SOS Racisme. Les mobilisations Black Lives Matter, non seulement aux USA mais dans le monde entier, ont donné un nouvel élan à la mobilisation et une résonance mondiale à la revendication de l’élimination de la discrimination raciale.

A l’évidence, le champ de l’antiracisme est en pleine restructuration. Les anciennes organisations comme le MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie) sont moins audibles et se voient même débordées par de nouveau acteurs collectifs porté par les nouvelles générations d’afro-descendants comme Mémoire Coloniale. Il y a bien ça et là quelques dérapages et incohérences. Mais à quelques semaines du quarantième anniversaire de la loi Moureaux contre le racisme, ce renouveau du débat doit être accueilli positivement car il est porteur de grands espoirs en termes de respect et d’égalité entre tous les Belges.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.