Mort de Virgil Abloh, premier directeur afro-américain de Vuitton et fondateur d’Off-White

 

 

NEW YORK, NY – OCTOBER (Photo by Dimitrios Kambouris / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Virgil Abloh, créateur ultra doué du streetwear de luxe, est mort dimanche 28 novembre d’un cancer très rare. Visionnaire, premier grand créateur noir plébiscité par le monde de la mode, il avait su concentrer à la fois la mode de la rue à celle de la haute couture.

Attaché à la cultures afro-américaine et grand fan de musique, il avait collaboré avec l’artiste Kanye West début des années 2000 en devenant son consultant artistique. 2018 il décroche un poste particulièrement prestigieux au sein du groupe LVMH qui détient la marque Louis Wuitton. Virgil Abloh était chargé de la collection masculine. Premier grand créateur noir, il avait été récompensé notamment par la » British Fashion Awards » dans la catégorie « Urban Luxe ». Récompense qu’il avait obtenu deux années consécutives en 2017 et 2018.

Fils d’immigrés ghanéens, c’est aux Etats-Unis qu’il nait en 1980. Dès son plus jeune âge, il est fasciné par le milieu artistique et c’est tout naturellement qu’il choisit, une fois adulte, d’entreprendre des études d’architecte. Designer, disc jockey, créateur pluridisciplinaire… il impressionne, en janvier 2021, lorsque dans le cadre de la Fashion week (virtuelle pour cause de Covid) il avait orchestré une performance anti-raciste et anti-homophobe conduite par plusieurs rappeurs américains.

Virgil Abloh, laisse derrière lui une femme et deux enfants. « Il a choisi d’endurer son combat en privé depuis son diagnostic en 2019 d’un angiosarcome cardiaque, une tumeur maligne rare située au niveau du coeur » a révélé sa famille dans une publication sur le compte Instagram de l’artiste.

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.